Chapitre 98 : Duan Feng

Yun Yang était une petite ville, plutôt éloignée de la secte Yun Hai. Elle comptait seulement quelques milliers d’habitants.

Il était dit que dans cette petite ville, il y avait un noble en déclin dont le nom de famille était Duan. Il appartenait apparemment au Clan Impérial mais avait été expulsé à cause de conflits internes. Après avoir été expulsé, il s’était installé dans cette petite ville.

Bien sûr, les personnes qui vivaient dans la petite ville ne croyaient pas ces rumeurs. Comment un membre du clan Duan pourrait-il finir dans une si petite ville?

Ce noble avait une large cour face à sa maison dans la petite ville en face de laquelle il y avait deux immenses calèches. Il semblait qu’ils se préparaient à partir en long voyage.

“Sœur, allons-y.” dit un jeune garçon, qui avait environ quatorze ans, à une fille splendide qui se tenait devant lui.

La fille splendide paraissait comme si elle allait pleurer. Elle regardait à l’horizon. Elle regardait en direction de la secte Yun Hai et ses yeux révélaient un grand chagrin.

Elle n’avait jamais pensé que lorsqu’elle quitterait la secte Yun Hai, elle se ferait annihiler. Tout le monde était mort … tout le monde.

“Bien.”

Lorsque la fille entendit le garçon, elle essaya de sourire et hocha légèrement la tête. Elle dit alors : “Je monte dans la calèche maintenant, partons.”

“Sœur, ne t’inquiète pas. Attends que nous arrivions à la Cité Impériale. Notre frère te présentera à certains garçons beaux et talentueux.”

La fille secoua la tête et rit presque devant cette idée.

“Tout le monde attend, nous devrions y aller.”

“Ok.” dit le jeune garçon en hochant la tête et s’approcha de la porte.

“Jing Yun, toi et le jeune maître devriez prendre cette calèche.” dit hâtivement un jeune garde en regardant Jing Yun. Il pensait que Jing Yun devenait plus belle. Il souhaitait qu’elle puisse devenir son épouse, mais savait qu’il pouvait seulement rêver.

“En effet, Jing Yun, tu as besoin de prendre du repos. Oncle Wang et moi sommes dehors.” dit un autre jeune homme en souriant.

“Sœur, ils ont raison. Asseyons-nous.” dit le jeune homme dont le nom de famille était Duan en poussant Jing Yun dans la calèche. Bien que Jing Yun avait été une servante dans leur famille depuis qu’elle était enfant, le jeune maître était comme un frère pour elle.

Jing Yun ne refusa pas et monta dans la calèche spacieuse.

Au même moment, Lin Feng et Meng Qing arrivèrent dans Yun Yang.

“J’espère que nous pouvons trouver un cheval ou une calèche que nous pouvons utiliser.” dit Lin Feng.

Il se sentait désespéré parce qu’il serait peu probable pour lui de trouver un cheval ou une calèche en vente dans une si petite ville. Il ne put s’empêcher de forcer un sourire en coin. Son but était d’aller à la Cité Impériale, qui était à une grande distance de cette petite ville. Y aller à pied n’était pas une option réaliste. Lin Feng avait complètement négligé cet aspect en partant de la secte Yun Hai. Il n’avait pas prévu à l’avance et avait plutôt commencé à partir vers la capitale à pied.

“Est-ce une calèche par là?”

Meng Qing pointait du doigt un endroit à l’horizon et demanda à Lin Feng avec son habituel ton indifférent. Lin Feng leva la main et regarda où elle pointait du doigt. Il vit quelques calèches venir vers eux.

“Quelle coïncidence.”

Lin Feng sourit et commença à marcher vers les calèches. Lorsque les cochers virent les jeunes s’approchant des calèches, les calèches firent une halte.

“Qui êtes-vous? Laissez nous passer.” cria furieusement un jeune homme à Lin Feng qui barrait la route.

“Mon ami, vous utilisez une seule calèche et vous en avez encore d’autres. Pourrions-nous emprunter l’une d’entre elles? Je vous donnerai volontiers une immense somme d’argent en échange.”

Lin Feng souriait au jeune homme et restait très poli.

À l’intérieur de la calèche, Jing Yun ouvrit anxieusement les rideaux lorsqu’elle entendit la voix familière. Lorsqu’elle vit Lin Feng, elle ne put s’empêcher d’être folle de joie.

“Je suis désolé, nous en aurons besoin plus tard, nous ne pouvons pas vous laisser les utiliser.” répondit Vieux Wang en tirant sur les rênes.

“Exactement. Mettez-vous hors de notre route immédiatement. Nous n’avons pas besoin de votre argent.” cria un jeune homme portant une tunique noire, ce qui surprit un peu Lin Feng. Il n’y avait pas besoin de s’énerver autant pour quelque chose comme cela, après tout, Lin Feng était resté poli. Ce n’était pas un problème s’ils ne pouvaient pas lui donner une réponse positive, mais ils n’avaient pas besoin d’être impolis.

“Lin Feng.”

Une voix provint de l’intérieur de la calèche. Jing Yun se précipita hors de sa calèche pour parler avec Lin Feng. Elle avait un grand sourire chaleureux sur son visage. Il n’était pas mort. La secte Yun Hai avait été annihilée mais Lin Feng avait étonnamment survécu.

“Jing Yun!”

Lin Feng fut stupéfié lorsqu’il vit Jing Yun. Elle paraissait aussi belle et resplendissante qu’elle l’était avant. Elle semblait aussi fraîche qu’une brise de printemps.

“Jing Yun, qui est-ce?”

À ce moment, le jeune homme en tunique noire descendit de son cheval et se mit devant Lin Feng. Il regarda alors arrogamment Lin Feng.

“Lin Feng, tu es vraiment en vie! Qu’est-il arrivé à la secte Yun Hai?” dit Jing Yun comme si elle ne pouvait pas en croire ses yeux. Elle se mit rapidement à côté de Lin Feng, ce qui rendit le jeune homme en tunique noire terriblement énervé. Son expression devint extrêmement froide.

Lin Feng la regardait de façon étrange et dit alors : “Jing Yun, tu ne sais vraiment pas?”

“Je ne sais vraiment pas. Quand le second tour de l’examen des disciples d’élite a eu lieu, j’ai dû partir parce que le jeune maître voulait que je revienne pour partir à la Cité Impériale. Je devais l’accompagner comme c’est mon devoir. Je pensais que je reviendrais à la secte quelques jours plus tard, mais … mais …” Jing Yun était incapable de continuer à parler. Elle avait été inquiète à mort devant l’événement, c’était comme un cauchemar pour elle.

“Je vois.” Lin Feng était ravi que Jing Yun n’ait pas été là ce jour-là, autrement …

“Jing Yun, qui est-ce?”

À ce moment, le cocher, Vieux Wang, demanda à nouveau à Jing Yun.

“Oncle Wang, c’est mon ami, Lin Feng. C’est aussi un disciple de la secte Yun Hai.”

Jing Yun tira Lin Feng et le présenta à l’Oncle Wang.

“Je vois.” répondit l’Oncle Wang en hochant légèrement la tête.

“Pfff, la secte Yun Hai a été détruite. Comment peut-il toujours être en vie?” dit le jeune homme arrogant en noir lorsqu’il remarqua combien Jing Yun et Lin Feng étaient enthousiastes. Jing Yun fut surprise par sa réponse.

“Wan Qing Shan, c’est quoi le problème?” dit Jing Yun d’un ton glacial. Elle était en réalité énervée qu’il se comporte ainsi.

“Tu devrais savoir ce que je veux dire.” continua Wan Qing Shan sur un ton furibond en regardant Lin Feng.

Jing Yun était juste un disciple ordinaire de la secte Yun Hai. Puisque Lin Feng était une connaissance de Jing Yun, il était probablement lui aussi un disciple ordinaire. Il avait probablement atteint la huitième ou la neuvième couche Qi. Bien sûr, Wan Qing Shan n’allait pas prêter attention à quelqu’un d’aussi faible que Lin Feng.

De plus, la secte Yun Hai avait été détruite donc Lin Feng vagabondait et vivait probablement sans but comme un mendiant.

Lin Feng secoua la tête et décida d’ignorer Wan Qing Shan.

“Jing Yun, vas-tu à la Cité Impériale?”

“Oui.” dit Jing Yun en hochant la tête.

“Très bien. Je m’y dirige aussi. Peux-tu me prêter une calèche? Nous pouvons faire le trajet ensemble.”

“Vraiment? Laisse-moi demander au jeune maître. Il ne devrait y avoir aucun problème avec toi te joignant à nous.” Lorsque Jing Yun entendit que Lin Feng allait lui aussi à la Cité Impériale, elle fut ravie.
“Jing Yun, cela ne semble pas très bien.”

L’Oncle Wang dit cela à Jing Yun d’un ton froid et détaché.

“Oncle Wang, Lin Feng est également un disciple de la secte Yun Hai. Il est plutôt fort. Il peut aussi aider les gardes.”

“Exactement, je pourrais aider les gardes.” acquiesça Lin Feng.

“La secte Yun Hai a été exterminée et même s’il est fort, nous n’avons besoin de plus de gardes.” dit froidement Wan Qing Shan.

“Jing Yun, tu sais quel est notre but. Ce n’est pas très pratique de l’avoir avec nous mais il n’y a aucun problème pour le laisser nous accompagner pendant une partie du trajet.” dit l’Oncle Wang après avoir considéré la situation. Les autres calèches étaient prêtes à l’emploi de toute façon. De plus, s’il y avait un problème, Lin Feng pouvait en effet être utile.

Il accepta finalement Lin Feng dans l’escorte du groupe.

“Oncle Wang, c’est bon, laissez le venir avec moi.”

À ce moment, le jeune maître sortit de la calèche et dit en souriant à Lin Feng : “Mon nom est Duan Feng.”

“Lin Feng.” répondit Lin Feng en hochant légèrement la tête et souriant. Son nom était similaire à celui de Lin Feng, mais il avait un sens différent.

“Jeune maître …” dit l’Oncle Wang en regardant Duan Feng et qui voulait dire quelque chose mais Duan Feng l’interrompit et dit : “Oncle Wang, je suis avec Jing Yun dans la calèche, il n’y aura pas de problème. Bien sûr, notre nouveau compagnon Lin Feng peut s’asseoir avec nous afin que nous puissions tous parler ensemble.”

“Jeune maître, comment pouvez-vous accepter une telle chose?” demanda Wan Qing Shan, surpris de voir que Duan Feng permettait à Lin Feng de s’asseoir avec eux. A ce moment, il ne paraissait pas très ravi. L’autre garde faisait lui aussi une de ces têtes.

“Jeune maître … votre statut … comment pouvez-vous vous asseoir avec de telles personnes?” dit l’autre jeune homme qui lui aussi, n’était pas d’accord.

“Quelle est la relation entre mon statut et …? Ah, tant pis. Arrêtez de parler maintenant. Si je dis qu’il peut, alors il peut, est-ce que c’est clair?” dit strictement Duan Feng et ajouta alors : “Lin Feng, grand frère, veuillez monter dans la calèche.”

“Attendez, attendez, j’ai encore une amie.”

Lin Feng se retourna et vit que Meng Qing se tenait toujours derrière. Il l’appela alors fort : “Meng Qing!”

Lorsqu’elle l’entendit, Meng Qing s’approcha lentement de Lin Feng et resta alors derrière lui.

Lorsque ces gardes virent l’extraordinairement belle Meng Qing, ils furent stupéfiés. Ils la trouvaient absolument splendide. Ils pensèrent que sa beauté était infinie.

“Quelle belle jeune fille!”

Un instant avant, personne n’avait prêté attention à Meng Qing. Vieux Wang était également étonné.

Jing Yun était elle aussi une belle fille mais à côté de Meng Qing, elle était évidemment invisible. Meng Qing pouvait faire la plupart des hommes perdre leur âme face à sa beauté. Elle était infiniment belle.

À ce moment, Jing Yun remarqua Meng Qing. Lorsqu’elle vit Meng Qing se tenant derrière Lin Feng, elle ne put s’empêcher de faire une de ces têtes.

“Cette fille est très belle. Lin Feng, grand frère, puisqu’elle est votre amie, elle peut évidemment nous rejoindre.”

Duan Feng était une personne très chaleureuse et enthousiaste.

“En effet, Lin Feng, asseyons-nous dans la calèche.” dit Jing Yun en souriant et hochant la tête.

“Montons dedans.” dit Lin Feng à Meng Qing. Puis, ils montèrent dans la calèche.

Wan Qing Shan était extrêmement jaloux lorsqu’il vit cette belle fille.

“Ce petit garçon … Je dois lui montrer … Pfff, un disciple de la secte Yun Hai … c’est une blague?”

Wan Qing Shan enviait Lin Feng qui était assis dans la calèche avec deux filles incroyablement belles.


 Chapitre précédent —————————————————————————— Chapitre suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s